Débat sur la vidéosurveillance à Plonéour, avec la Ligue des Droits de l'Homme

26 Mai 2010 , Rédigé par verts bigoudens

A plusieurs reprises ces derniers mois, les représentants de la majorité municipale ont évoqué leur intention de mettre en place un dispositif de vidéosurveillance à Plonéour-Lanvern. C'est la seule réponse envisagée aux dégradations auxquelles sont soumis les équipements de la commune.

Face à l'opposition de gauche qui demande une politique fondée sur la prévention et l'écoute des jeunes et de leurs familles, la municipalité avance deux arguments :

 - on ne peut pas accepter que des biens publics, payés avec l'argent dela commune, soient dégradés sans réagir ;

 - on ne va pas recruter une armée d'éducateurs

On peut regretter la manière de faire, qui vise à décridibiliser les positions de l'opposition en usant de la caricature, et à se dispenser au passage de justifier l'efficacité de son propre projet.

Bien évidemment les élus de l'opposition municipale n'acceptent pas plus que leurs collègues de la majorité les dégradations. Mais aujourd'hui, il est loin d'être démontré que la vidéosurveillance soit une réponse adaptée à la situation de Plonéour, et il n'a pas été dit combien coûterait l'investissement et le fonctionnement d'un tel système.

 

Puisque la municipalité refuse le débat, l'association CAP - Citoyens A Plonéour organise avec la Ligue des Droits de l'Homme une réunion d'information - débat le vendredi 4 juin à 20 heures salle des mariages de la mairie de Plonéour-Lanvern.

Partager cet article

Commenter cet article