Projet de centrale électrique de Guipavas : création d'un collectif

24 Octobre 2010 , Rédigé par verts bigoudens Publié dans #Energie

L'association AE2D, Agir pour un Environnement et un Développement Durables, a organisé le 15 octobre une réunion dans le but de constituer un collectif «Pour une énergie durable en Bretagne» et notamment dans le but de dénoncer le projet de construction d'une centrale électrique, sur la zone de Lanvian ou sur tout autre endroit de la région. Vous trouverez toutes les informations et liens utiles sur le site de l'association AE2D.

 

Ce projet a été présenté aux conseillers régionaux lors de la session de fin de semaine dernière. Seuls les groupes Europe écologie et UDB ont voté contre.

Pour Christian Guyonvarc'h (UDB), il s'agit là d'une centrale de production de base et non de pointe, grosse émettrice de CO2, «autant que 550.000 voitures roulant 40km chaque jour, c'est-à-dire le trafic du Finistère».

Pour Europe-Écologie, Anne-Marie Boudou a dit sa désapprobation par rapport au projet de centrale à gaz, un «projet du passé» coûteux et polluant, auquel elle aurait préféré des unités de production en cogénération. Le texte de son intervention est disponible sur le site des élu-e-s Europe écologie au Conseil régional.

Partager cet article

Commenter cet article

cousteau29 09/01/2011 12:56


Concernant une centrale à gaz en Bretagne, je suis également contre et je vous explique pourquoi après avoir un peu creusé le sujet:

Sur quels éléments pouvons-nous actuellement donner un avis? Le black-out annoncé et la Bretagne ne produit pas son énergie consommée. Ces 2 arguments savamment distillés dans nos esprits depuis
des années par un matraquage incessant via médias interposés ont produit leur effet mais sont non avenus.
- Pour le premier – Avons-nous déjà subi un black-out par manque de production? NON. Par lignes endommagées (intempéries)? OUI. A savoir que les lignes principales N et S desservant la Bretagne ne
sont pas doublées (sécurisées) sur toutes leurs longueurs. EDF ne semble pas s'en préoccuper.
- Pour le deuxième – La Bretagne produit actuellement 8% de son énergie consommée pour 3,5M d'habitants. Pour comparaison, l'Ile de France produit 9% de son énergie consommée pour 11M d'habitants.
Trouvez l'erreur! Allons-nous pour autant construire une centrale sur le Champ de Mars?
D'autre part, si chaque région de France devait produire ce qu'elle consomme dans tous les domaines… Imaginez le topo!

Parlons positivement d'un moyen de production breton possible et largement équivalant, volontairement et totalement occulté: Le barrage de Guerlédan qui produit actuellement assez peu mais qu'un
projet EDF déjà ficelé promet 750 MW en comparaison des 450 MW de Guipavas. Son fonctionnement plus flexible par turbinage, lui, est très peu polluant et n'est pas de type SEVESO2.

Cette centrale à gaz (énergie fossile) très polluante est soi-disant prévue ne fonctionner que pour les "pics" de consommation et coûtera (Le Télégramme) 700 millions d'euros. Quand on sait que son
seuil de rentabilité est de 8 000 heures, de qui se moque-t-on et croyez-vous que les actionnaires vont s'en contenter? EDF se trouve en pleine privatisation, Europe oblige.
Le Conseil régional dans sa grande majorité a approuvé le projet et jusqu'à récemment l'a fait avancer en catimini, voire avec précipitation (CESER). Il semble en avoir fait son joujou tabou.
Il est curieux et dommageable que nos respectables élus se soucient si peu du Grenelle de l'environnement et de la santé à long terme de leurs administrés… Par quelles sirènes ont-ils été
hypnotisés et rendus sourds?

Enfin, parlons emploi: en gros 40 personnes suffisent à faire fonctionner une centrale de ce type, c'est énorme! Quelles entreprises iront s'installer à proximité d'un site SEVESO2? Soyons
sérieux.

J'ai vu dans la presse qu'une réunion d'information le 14/01 était prévue à Saint Divy. Il serait peut-être bon d'y aller se documenter.

Cousteau29