Spectacle Avenir radieux à Douarnenez vendredi 3 février

19 Janvier 2012 , Rédigé par Europe écologie les Verts bigoudens

Après Elf, la pompe Afrique présenté à Douarnenez en 2007,
Nicolas Lambert revient avec la compagnie "Un pas de côté", pour :

AVENIR RADIEUX, UNE FISSION FRANCAISE
vendredi 3 février 2012

à la salle des fêtes de Douarnenez à 20h30. 


Ce spectacle de théâtre documentaire créé et interprété par Nicolas Lambert est le deuxième volet

 

de la trilogie Bleu-blanc-rouge, consacrée aux 3 sources de richesse française que sont le pétrole, le nucléaire, l'armement.
Notez dès aujourd'hui cette date dans votre agenda, pour cette soirée organisée par Da Bep Lec'h, avec le soutien d'Alerte à l'Ouest. Entrée 10 euros, 5 euros pour les petits budgets - Buvette bio. Réservations 02 98 92 16 69


LE SPECTACLE

 

2010 : la Commission Nationale du Débat Public organise une série de débats sur l'utilité et les modalités de la construction d'une deuxième centrale nucléaire de type EPR en France, sur le site de Penly.

A partir des interrogations des rares citoyens présents, à partir des discours verrouillés d’EDF et de l’industrie nucléaire française en général, à partir du silence du donneur d’ordres, le spectacle remonte un fil de l’histoire du nucléaire français, ses ors républicains, ses non-dits étouffants. 

Nicolas Lambert fait monter sur scène les morceaux de notre histoire publique et les a parte officieux, les débats de l’Euratom à l’Assemblée Nationale en 1956, les attentats terroristes à Paris des années 1980, le franc-parler d’un Pierre Guillaumat (agent des renseignements, administrateur du CEA, ministre gaullien), l’«indépendance énergétique», la «grandeur de la France» et le goût du pouvoir.

Après Tchernobyl et Fukushima, Ce documentaire théâtral fait éclater le rire d'un effroi salutaire, en présence d’enjeux existentiels et universels mettant en cause la viabilité non seulement du pays mais aussi de la planète pour les générations immédiatement à venir.

EXTRAITS

"Cependant, du point de vue de la santé mentale, la solution la plus satisfaisante pour l'avenir des utilisations pacifiques de l'énergie atomique serait de voir monter une nouvelle génération qui aurait appris à s'accommoder de l'ignorance et de l'incertitude"(Rapport n°151 de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 1958

Question : Tchernobyl, ça vous a choqué ?

P. Guillaumat : Choqué, dans quel sens ?

REVUE DE PRESSE

Sur le site http://www.unpasdecote.org/UnPasdeCote/Revue_de_presse_AvRad/Revue_de_presse_AvRad.html

Partager cet article

Commenter cet article