Wimax en Pays bigouden : communiqué de presse

3 Avril 2011 , Rédigé par Europe écologie les Verts bigoudens Publié dans #Energie

Le Wimax, que nous avions dénoncé pendant la campagne des cantonales, s'installe dans le Finistère, financé par le Conseil Général et les utilisateurs. Voir l'article dans le Télégramme du 1er avril :

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/ouest-cornouaille/pontlabbe/wimax-le-haut-debit-alternatif-arrive-en-pays-bigouden-01-04-2011-1254439.php

C'est une solution très provisoire (la fibre optique devrait permettre le très haut débit bientôt partout), insuffisante techniquement, et couteuse pour le contribuable, puisqu'il a déjà payé pour l'installation des réseaux filaires sur le territoire. Nous y répondons par le communiqué ci-dessous (qui devrait paraître le lundi 4 avril) :

 

Le Télégramme du 1er avril nous apprend que le Wimax s'installe en Pays Bigouden. Ce n'est pas une blague, et c'est une très mauvaise nouvelle, pour la santé et les finances publiques. Cette technologie, utilisant les ondes électro-magnétiques, permet aux zones éloignées des centraux téléphoniques d'avoir accès à internet. Mais il faut savoir que :

  • le débit est lent et aléatoire, et absolument pas sécurisé

  • les risques sanitaires dus aux champs et aux ondes électromagnétiques, maintenant bien avérés, sont passés sous silence

  • le Département du Finistère (et donc le contribuable) n'a pas à se substituer à l'opérateur (France-Telecom) qui a négligé, pour des raisons de rentabilité financière, de couvrir les zones rurales par un réseau filaire (inoffensif)

D'autres solutions existent pour réduire la fracture numérique (fibre optique, extension des relais). Des Régions et des Départements les ont adoptées en refusant le Wimax. Pourquoi pas le Finistère?

 

 

Adrien Binet, Porte-parole

Groupe Local Europe-Ecologie les Verts Pays Bigouden

Partager cet article

Commenter cet article

Christian Rogel 06/04/2011 17:02


Pour étendre la fibre en milieu rural, il faudra démonter les slogans du BTP selon lequel les tranchées à 100 € les mètre sont le seul moyen.
Avec ça, Peumerit sera fibré en 2025.
La fibre est très robuste, on peut l'accrocher ou l'enterrer avec l'implication des citoyens, des élus, du syndicat d'électrification, etc...

Sortez les opérateurs et les bétonneurs qui habitent dans votre tête !

Ch. Rogel, Quimper